Le ministre Sébastien Lecornu visé par une enquête pour "prise illégale d'intérêts"

Le ministre Sébastien Lecornu visé par une enquête pour "prise illégale d'intérêts"
Sébastien Lecornu, en octobre 2020, à Paris

, publié le mercredi 13 janvier 2021 à 11h50

La justice enquête depuis près de deux ans sur le dossier du jeune ministre, qui a fait ses classes chez les Républicains avant de se rapprocher d'Emmanuel Macron.

Une enquête préliminaire pour "prise illégale d'intérêts" vise le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu pour ses activités passées à la tête du département de l'Eure, a indiqué le Parquet national financier (PNF) mercredi 13 janvier, confirmant des informations du Canard enchaîné et de Libération.

Cette enquête a été ouverte en mars 2019 des chefs de "prise illégale d'intérêts" et d'"omission de déclaration à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique". Elle a été confiée à l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF). Selon Libération, les faits remontent à l'époque où il cumulait les fonctions de président du conseil départemental de l'Eure et un poste d'administrateur de la Société des autoroutes Paris-Normandie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.