Le ministre MoDem Marc Fesneau à la conquête du Centre-Val de Loire

Le ministre MoDem Marc Fesneau à la conquête du Centre-Val de Loire
Le ministre des Relations avec le parlement Marc Fesneau, à la sortie du Conseil des ministres, à l'Elysée, le 13 janvier 2021

publié le vendredi 23 avril 2021 à 13h34

Le ministre des Relations avec le Parlement Marc Fesneau (MoDem) a annoncé vendredi sa candidature à la présidence de la région Centre-Val de Loire, actuellement détenue par le socialiste François Bonneau.

Pour ce scrutin des 20 et 27 juin, la liste de Marc Fesneau, conseiller municipal de Marchenoir, un village du Loir-et-Cher de 700 habitants, rassemblera le MoDem, En Marche, Agir et Territoires de progrès, selon son site de campagne.

Dans sa lettre de candidature, le ministre fait valoir que "depuis près de 25 ans, c'est-à-dire une génération, la même équipe est en place" dans la région.

"Sans caricaturer son bilan, force est de constater que cette manière de gouverner, enlisée dans des équilibres politiques impossibles, pour ne pas dire contradictoires, a fait son temps", dit-il.

Marc Fesneau affirme son objectif d'une région qui soit "la meilleure sur la transition écologique, les transports ou le numérique". "Pour, également, faire vivre nos richesses agricoles, touristiques, culturelles (...) En un mot : naître, grandir, vivre et vieillir dans notre région".

Ce centriste de 50 ans avait été élu en 2017 député et président du groupe MoDem à l'Assemblée nationale avant de rejoindre le gouvernement d'Edouard Philippe puis celui de Jean Castex.

Dirigée depuis 2007 par le socialiste François Bonneau, la région Centre-Val de Loire compte environ 2,5 millions d'habitants répartis sur six départements : Cher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loiret et Loir-et-Cher.

Plusieurs membres du gouvernement sont déjà engagés dans la campagne comme têtes de liste régionales: Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée aux Armées (Nouvelle-Aquitaine), Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées (Provence-Alpes-Côte d'Azur) ou Laurent Pietraszewski, secrétaire d'Etat chargé des Retraites (Hauts-de-France). 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.