Le message d'Emmanuel Macron pour le 1er-Mai passe mal

Le message d'Emmanuel Macron pour le 1er-Mai passe mal©Wochit

, publié le jeudi 02 mai 2019 à 10h40

Emmanuel Macron a reçu le traditionnel muguet du 1er mai mercredi midi, respectant une tradition remontant à la Renaissance. Dans l'après-midi, le chef de l'État n'a pas eu la même rigueur historique pour les traditionnelles mobilisations sociales du 1er-Mai.

Il a salué sur Twitter la journée de "ceux qui aiment le travail et le chérissent, parce qu'ils savent que par le travail, nous construisons l'avenir.

Merci de porter ces valeurs et d'œuvrer chaque jour pour notre Nation".



Ce message du président a fait jaser sur le réseau social. Des internautes, des historiens, le patron du PS Olivier Faure, et le leader de la CGT Philippe Martinez, lui ont rappelé qu'historiquement le 1er mai symbolise la fête des travailleurs luttant pour leurs droits.
Le porte-parole de Place Publique, le mouvement de Raphaël Glucksmann associé au PS pour les élections européennes, a même rappelé au président ces fois où les manifestations de travailleurs ont été réprimées dans le sang.

Plus radical, le député La France insoumise Éric Coquerel a fait remarquer qu'Emmanuel Macron avait évoqué le 1er-Mai comme le faisait en 1941 sous l'occupation nazie le maréchal Pétain.

Philippe Martinez lui a emboité le pas jeudi matin sur France 2. Le 1er mai "est la fête des travailleurs et des travailleuses" et non pas du "travail" comme l'a affirmé le président. "Ça, c'est Pétain qui disait ça. Mais peut-être que ce sont les références du président de la République", a lancé le leader de la CGT.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.