"Le mépris des élus, je suis habituée" : Martine Aubry accueille sèchement Nicole Belloubet et Agnès Buzyn

"Le mépris des élus, je suis habituée" : Martine Aubry accueille sèchement Nicole Belloubet et Agnès Buzyn
Martine Aubry au ministère de l'Économie et des Finances, le 13 février 2019.

, publié le dimanche 24 février 2019 à 13h46

Les deux ministres étaient en visite au CHRU de la ville pour inaugurer le Centre national de ressource et de résilience.

Martine Aubry n'a pas caché son agacement face à la visite des ministres Nicole Belloubet et Agnès Buzyn, vendredi 22 février, au CHRU Lille. "Je suis maire de Lille et présidente du CHRU et je n'ai pas été prévenue de votre visite, sauf par le préfet hier soir", a-t-elle lancé aux ministres à leur arrivée sur place. 



À l'origine de son énervement : l'interpellation de certains "gilets jaunes" et personnels hospitaliers venus manifester pour la venue de la ministre de la Justice et de la ministre de la Santé. 

"C'est comme ça en permanence avec ce nouveau gouvernement"

"J'ai été ministre.

Je n'ai pas fait une visite sans qu'il y ait des manifestants. Je n'ai jamais fait charger la police", a souligné la maire de Lille.

"De toutes façons, je ne suis pas venue pour elles mais seulement lorsque j'ai appris ce qu'il s'était passé avec les manifestants", a expliqué Martine Aubry à un journaliste de 20 Minutes.



"Très franchement, le mépris des élus. Je suis habituée, c'est comme ça en permanence avec ce nouveau gouvernement. Et après on nous parle de République et de démocratie", a encore taclé l'ancienne ministre avant de conclure - non sans ironie - : "Je vous souhaite une bonne visite dans ce magnifique CHRU".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.