Le lourd passé de Najat Vallaud-Belkacem

Le lourd passé de Najat Vallaud-Belkacem©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le vendredi 24 février 2017 à 14h35

Elle estime que son "parcours dit quelque chose de la France, pays capable d'accueillir en son sein des gens venus d'ailleurs, d'éduquer leurs enfants". C'est pour cela que Najat-Vallaud Belkacem publie ce vendredi 24 février chez Grasset "La vie a plus d'imagination que toi".

On y découvre le douloureux passé de la ministre de l'Éducation bien loin du confort de l'Élysée. C'est au Maroc que la jeune Najat voit le jour dans une famille de six frères et soeurs. Ses premières années, elle les vit dans une maison sans eau ni électricité. "Quand on n'a pas eu l'eau courante, pendant des années, on est un peu différent" , raconte-t-elle dans l'un des extraits révélés par le site de 20 Minutes.



Son arrivée en France à l'âge de cinq ans n'a pas tout de suite ressemblé à un conte de fées. "Quand on a connu l'exil, même un exil relativement doux, sans guerre, on met toutes ses forces dans la vie. Il faut s'adapter. S'accoutumer au climat, aux routes, aux noms, au rythme, aux mœurs, s'accoutumer à la langue, mais aussi au langage invisible, du corps, des odeurs, des regards" , écrit celle qui raconte que son père leur a toujours demandé de se comporter en "famille respectable", de ne pas faire de vagues. Les vagues, Najat-Vallaud Belkacem les évite encore puisqu'elle en profite pour révéler n'avoir jamais appris à nager.
 
1055 commentaires - Le lourd passé de Najat Vallaud-Belkacem
  • Pauvre petite.
    Serait-elle notre nouvelle" Cosette" des temps modernes ?
    N'importe quoi pourvu qu'on parle de moi, n'est-ce pas ?
    C'est beau la politique !

  • On doit pleurer là? C'est une nouvelle version des Misérables, le talent en moins? Elle dit "s'habituer aux noms"? De quoi parle t-elle puisqu'elle rejette son patronyme français cette. Et c'est en galvaudant la langue française dans l'éducation nationale qu'elle veut nous faire croire à sa reconnaissance?

  • Madame votre réussite est un exemple, je suis heureux que notre pays puisse permettre cette intégration positive.

    C'est une belle réussite personnelle il va sans dire, à l'image de la réussite personnelle de François Hollande. Les français s'en foutent, ce qu'ils veulent, c'est la réussite de la France et pour cela, avoir une Education nationale qui ne s'écroule pas d'un quinquennat à l'autre serait un bon début.

  • Justement quand on est issue de la classe qui est la sienne, on ne nargue pas , on ne se moque pas et surtout on n'impose aucun changement dans l'histoire et la culture du pays qui l'a adopté... elle a fait tout le contraire a tel point que tout le monde la desteste dans l'enseignement et ailleurs, je suis dans l'enseignement.Et son livre elle peut le mettre dans sa bibliothèque surement pas dans la mienne...;

  • ...Certains commentaires sont vraiment à coté de la réalité !!!...
    Cette petite fille de 5 ans, arrive en France... est-elle responsable de quoi que ce soit ? elle s'adapte, fait des études... comme Rachida DATI. On peut ne pas être d'accord avec tout ce qu'elles ont fait (comme avec plein d'autres ministres d'ailleurs), mais au moins un peu de respect pour leur parcours de vie. D'ailleurs, nous avons tous en parcours respectable, à condition qu'il n'y ait pas d'aigreur trop toxique, ou de jalousie envers les autres.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]