Le jour où Benoît Hamon a tenté de recruter Élise Lucet

Le jour où Benoît Hamon a tenté de recruter Élise Lucet©Wochit

6Medias, publié le samedi 21 avril 2018 à 10h14

À un an des élections européennes, Benoît Hamon, aurait demandé à la journaliste de France 2 Élise Lucet de s'engager à ses côtés, révèle Le Figaro.



En début d'année, l'ancien candidat PS à la présidentielle, Benoît Hamon aurait proposé à Élise Lucet de rejoindre son mouvement Génération.s en vue des élections européennes en mai 2019, révèle Le Figaro. Une proposition que la journaliste de France 2 aurait déclinée.

Interrogée par le quotidien, Élise Lucet affirme "refuser tout contact avec les politiques en dehors de ses interviews. Je ne l'ai même pas eu au téléphone, donc je ne sais pas du tout de quoi il voulait me parler".

Si la présentatrice du magazine "Cash investigation" assure ne pas avoir eu de contact avec Benoît Hamon, le numéro 2 du mouvement, Guillaume Balas affirme au Figaro que des "échanges" ont bien eu lieu. "C'est une figure intéressante et nous nous retrouvons dans beaucoup de ce qu'elle dit. Il y a eu des échanges avec elle comme il y en a avec beaucoup d'autres personnes. Et il y a de nombreuses incarnations possibles pour notre liste", précise l'eurodéputé.

Pascal Cherki, proche de Benoît Hamon et lui aussi ancien-socialiste, souligne l'importance pour le mouvement Génération.s "d'avoir sur une liste des personnes qui incarnent des combats dans la société", rapporte Le Figaro.

En avril 2017, Élise Lucet avait déjà confié à Télérama ne pas vouloir s'engager politiquement. "Je ne suis militante de rien, sinon du droit d'informer", avait-elle lancé au magazine. Un revers donc pour Benoît Hamon qui va devoir poursuivre ses tractations, à la recherche d'une tête de liste, en vue des élections européennes, dans un an.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.