Le gouvernement veut ouvrir la voie à la privatisation de la Française des jeux, d'Engie et des Aéroports de Paris

Le gouvernement veut ouvrir la voie à la privatisation de la Française des jeux, d'Engie et des Aéroports de Paris©JOEL SAGET / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le mardi 12 juin 2018 à 23h06

L'Etat va-t-il privatiser en partie la Française des jeux, les Aéroports de Paris (ADP) et Engie ? La loi Pacte sur la croissance des entreprises comprendra en tout cas des mesures permettant de céder ses titres dans ces trois entreprises, a annoncé Bercy mardi 12 juin.

Le projet de loi autorisera l'exécutif à céder ces titres "en modifiant les seuils de détention" actuellement fixés par la loi, indique le ministère. Le texte ne précisera en revanche pas les montants qui pourraient être cédés, ni à qui ces actifs pourraient être vendus. Ces décisions seront prises "en temps voulu", a expliqué le ministère.

Actuellement, la loi n'autorise pas l'Etat de détenir moins de 50% du capital d'ADP, dont il détient actellement 50,6%, ni de la Française des jeux (72% actuellement)

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.