Le gouvernement s'attaque à l'apprentissage

Le gouvernement s'attaque à l'apprentissage

Muriel Pénicaud et Jean-Michel Blanquer, vendredi à Matignon.

A lire aussi

Libération, publié le vendredi 09 février 2018 à 17h11

Simplifier et attirer : ce sont les grandes lignes de la réforme de l'apprentissage, dont le gouvernement a dévoilé, vendredi matin, le contenu, après plusieurs semaines de concertation avec les différents acteurs de la filière (régions, partenaires sociaux, éducation nationale...). Une vingtaine de mesures ont ainsi été dévoilées par le Premier ministre, Edouard Philippe, entouré pour l'occasion de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud et de celui de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer.

Et tout d'abord en direction des bénéficiaires. Jusqu'ici fixé à 26 ans, l'âge limite pour entrer en apprentissage a été repoussé à 30 ans. Une décision timide, alors que la suppression de tout âge plafond avait été un temps envisagé. Par ailleurs, «tout contrat…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Le gouvernement s'attaque à l'apprentissage
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]