Le gouvernement envisage d'instaurer une vignette pour les poids-lourds en 2020

Le gouvernement envisage d'instaurer une vignette pour les poids-lourds en 2020
L'autoroute A7 près de Vienne, le 4 août 2018.

, publié le lundi 24 juin 2019 à 14h04

Le gouvernement veut faire participer le secteur du transport à la lutte contre l'effet de serre et à l'entretien des infrastructures.

Le gouvernement envisage de mettre un place une vignette pour les poids-lourds en transit à l'horizon 2020, a annoncé lundi 24 juin le ministre la Transition écologique, François de Rugy. Une taxe que les routiers français pourraient se faire rembourser.



"Je souhaite que nous avancions sur la question de la contribution du secteur du transport par camion à la lutte contre l'effet de serre d'une part, et au financement des infrastructures de transport d'autre part", a déclaré le ministre sur BFMTV.

"Sur la question des poids-lourds en transit, la France porte le passif de l'écotaxe qui fut un gros gâchis, a-t-il encore estimé. Nous travaillons désormais sur une vignette que les poids-lourds français pourraient, selon un mécanisme un peu compliqué, se faire rembourser sur la base des taxes carburants dont ils s'acquittent déjà. Cela ne se fait pas d'un claquement de doigts, mais cela pourrait très bien être dans le budget 2020. C'est un sujet qui est sur la table. il y a des discussions."



Par ailleurs, M. de Rugy a confirmé que la France espérait voir mise en application une taxation européenne du kérosène, mais a déploré les résistances des compagnies aériennes. "Il faut que tous les pays européens se mettent d'accord, a-t-il dit. Même si on n'y arrive pas à 27 pays, on peut le faire à dix ou quinze. Cela fait partie des sujets que nous mettons dans le mandat de la nouvelle commission européenne. Exempter de toute taxe le kérosène n'est plus tenable."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.