Le gouvernement en séminaire: "pas de pause" et chaque ministre reçu par Philippe

Le gouvernement en séminaire: "pas de pause" et chaque ministre reçu par Philippe
Réunion des ministres à l'Elysée en présence d'Emmanuel Macron et Edouard Philippe le 30 mai 2018

AFP, publié le mercredi 30 mai 2018 à 15h52

"Il n'y aura pas de pause" dans les réformes au cours des trois prochains mois, a annoncé mercredi Edouard Philippe, qui recevra début juillet chaque ministre pour "faire le bilan" de son action et "étudier la suite".

Au cours du sixième séminaire gouvernemental qui s'est tenu à l'Elysée, Emmanuel Macron a appelé les ministres à "la solidarité" et a insisté sur "la cohérence de l'action".

"La cohérence, c'est la contrepartie de la liberté de ton qui a animé notre séminaire et qui est constante au sein du gouvernement", a expliqué M. Philippe devant la presse à l'issue de la réunion.

Cet appel intervient alors qu'une polémique a enflé ces derniers jours à la suite de déclarations des ministres de l'Economie Bruno Le Maire et des Comptes publics Gérald Darmanin sur les prestations sociales.

M. Philippe a réfuté tout désaccord avec M. Darmanin qui avait déploré qu'il y ait "trop" d'aides sociales et "parfois contradictoires". "La question n'est pas du tout de savoir s'il y a trop ou pas assez d'aides sociales. La question est de savoir si notre modèle fonctionne, s'il est efficace, s'il produit les résultats que nous espérons", selon lui.

Le séminaire a porté sur l'organisation du travail gouvernemental pour "les trois prochains mois". "Le rythme ne faiblit pas, que ce soit par l'intensité du débat parlementaire ou par l'ampleur des réformes", et "il n'y aura donc pas de pause d'ici à août", a assuré le Premier ministre.

"La France n'a rien à craindre du mouvement mais a tout à perdre du statu quo", a-t-il ajouté.

- "Nouvelle séquence" -

M. Philippe a annoncé qu'il recevrait, "à la demande du président", "au début du mois de juillet chaque ministre pour faire le bilan de l'avancement de la feuille de route (...), vérifier ce qui a été engagé, étudier la suite (...) pour rendre concret et lisible l'action du gouvernement".

A l'Elysée, Emmanuel Macron reçoit régulièrement les ministres en particulier, pour "faire un point d'étape", selon son entourage, de leur action.

Détaillant l'agenda des prochains mois, M. Philippe a précisé que celui de juin devait "permettre d'achever la réforme de la SNCF, de rendre Notre-Dame-des-Landes à sa vocation agricole et de constater (...) cette réussite que constitue le lancement de ParcourSup". 

La réforme de l'audiovisuel public sera présentée par Matignon "lundi prochain" tandis que le projet de loi Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises) sera présenté le 20 juin en Conseil des ministres, a ajouté le Premier ministre.

S'ouvre parallèlement "une nouvelle séquence" de "transformation sociale" avec notamment les réformes du système de santé, de la dépendance ou l'annonce de mesures de lutte contre la pauvreté.

Le prochain séminaire gouvernemental se tiendra après les congés d'été, "fin août", a précisé M. Philippe.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.