Le gouvernement ampute l'Ecologie de 600 millions d'euros

Le gouvernement ampute l'Ecologie de 600 millions d'euros©Wochit

6Medias, publié le mardi 20 novembre 2018 à 16h38

Il aura fallu moins d'une semaine pour que le gouvernement ne change d'avis. Alors que son porte-parole Benjamin Griveaux affirmait le 15 novembre sur France Inter que l'ensemble des taxes sur le carburant contribueraient au budget de la transition écologique, Public Sénat indique que cet argent, soit près de 600 millions d'euros, sera finalement affecté au budget général.

Certains sénateurs n'en croyaient pas leurs yeux.

Alors qu'ils doivent examiner ce mardi le projet de loi de finances rectificative pour 2018, ils se sont rendus compte que 577 millions d'euros prévus au budget de l'Ecologie contribueraient finalement à d'autres dépenses. Une nouvelle qui devrait un peu plus provoquer la colère des gilets jaunes. Et c'est Gérald Darmanin, ministre des Comptes publics, qui est venu expliquer ce choix au palais du Luxembourg.



"Si toutes les recettes sont affectées à la transition écologique, comment couvrira-t-on les besoins dans les secteurs qui ne dégagent pas de recettes ?", a demandé Darmanin, faisant référence à l'armée, l'école ou encore à la dette de la France. Juste avant de demander aux sénateurs de ne pas céder à la démagogie.

François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, a quant à lui précisé que ces quelque 577 millions d'euros étaient "des crédits alloués non-utilisés en 2018" et non des "euros en moins pour la transition écologique". Il a également annoncé, dans un tweet, que son ministère "recevra près de 600 millions d'euros supplémentaires d'ici la fin de l'année".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.