Le Front national cherche un nouveau siège

Le Front national cherche un nouveau siège
Marine Le Pen le 23 septembre 2017 à Bruguières (Haute-Garonne).

Orange avec AFP, publié le vendredi 29 septembre 2017 à 12h03

DÉMÉNAGEMENT. Le parti de Marine Le Pen devrait quitter ses locaux de Nanterre (Hauts-de-Seine), dont le bail arrive à expiration.

Sur la liste des visites : Boulogne-Billancourt, Levallois-Perret, Courbevoie et Saint-Cloud.

Le Parti socialiste n'est pas le seul à écumer les petites annonces immobilières pour trouver des nouveaux locaux où installer leur siège. Le FN va également déménager, selon Marianne et France Info.

Le bail de leurs locaux de Nanterre (Hauts-de-Seine), que le parti occupe depuis 2008, arrive en effet à expiration en 2018. Par ailleurs Marine Le Pen "ne peut pas blairer cet endroit", confie un proche à l'hebdomadaire. Elle n'est pas la seule : mal desservi et "sans âme", comme le qualifient plusieurs médias, le "Carré" n'a jamais séduit les cadres du FN.

Selon Marianne et France Info, la patronne du parti d'extrême-droite cherche toujours dans les Hauts-de-Seine : Boulogne-Billancourt, Levallois-Perret, Courbevoie et Saint-Cloud, commune où Le Paquebot, l'ancien siège du FN de Jean-Marie Le Pen, se situait, sont visés. Bien desservie par les transports en commun, ces quatre villes représentent également l'avantage de se trouver non loin du domicile de Marine Le Pen, qui vit à la Celle-Saint-Cloud, dans les Yvelines, et d'être bien moins chères que Paris.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU