«Le foot a tout à gagner à se débarrasser de l'homophobie»

«Le foot a tout à gagner à se débarrasser de l'homophobie»
Des supporteurs lors d'un match de quatrième division anglaise entre Wimbledon et Accrington, en octobre 2013.

Libération, publié le jeudi 17 mai 2018 à 18h03

«Pédé», «tarlouze»... Un supporter de football sur trois reconnaît tenir des propos homophobes lors des matchs, selon un sondage Ipsos pour l'association Foot ensemble (1). Yoann Lemaire, ancien footballeur amateur et homosexuel, présente en avant-première son documentaire Footballeur et homo : l'un n'empêche pas l'autre ce jeudi, en cette journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie.

Quelle est votre expérience personnelle de l'homophobie dans le foot ?

En 2003, j'ai décidé de dire que j'étais homosexuel, dans mon club de foot amateur dans les Ardennes. Je ne supportais plus d'entendre les insultes de «tarlouze», de «pédé» : j'avais toujours le sentiment que c'était dirigé contre moi, alors que personne ne savait que j'étais gay. Jusqu'au jour où j'ai

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.