Le Foll "conteste" la nouvelle une polémique de Charlie Hebdo sur les attentats en Espagne

Le Foll "conteste" la nouvelle une polémique de Charlie Hebdo sur les attentats en Espagne ©Capture d'écran
A lire aussi

BFM TV, publié le mercredi 23 août 2017 à 15h16

"Islamophobe", "raciste", "à vomir"... La nouvelle une de Charlie Hebdo à paraître ce mercredi a provoqué une vague d'indignation sur les réseaux sociaux, au point de devenir l'un des sujets les plus commentés sur Twitter.



Invité sur RMC et BFMTV, l'ancien porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a été l'une des premières personnalités politiques à réagir à cette Une. "Je ne peux pas dire que je la partage, je la conteste même", a-t-il déclaré. Et d'ajouter: "Les amalgames sont très dangereux. Dire que l'islam est une religion de paix en sous-entendant que c'est en fait une religion de mort est extrêmement dangereux".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
512 commentaires - Le Foll "conteste" la nouvelle une polémique de Charlie Hebdo sur les attentats en Espagne
  • avatar
    nipatrienipatron  (privé) -

    Que l'Islam fasse le ménage dans ses rangs, marre de subir les effets néfastes d'une religion pas encore stabilisée!!!

  • avatar
    nipatrienipatron  (privé) -

    Charlie a raison, à l'islam de faire sa police dans ses rangs!!!

  • Le Foll et les socialistes ne veulent pas regarder les choses en face et font de la désinformation en permanence., cela ne règle rien. Le vivre ensemble devient de plus en plus hypothétique dans l'UE.

  • avatar
    gerard-paris  (privé) -

    Encore de l'intox de Le Foll. Il caresse son électorat dans le sens du poil, et essaye de récupérer tout ce que le PS a perdu aux dernières élections. On ne l'entend jamais quand Charlie Hebdo fait la une, sur les catholiques ou les protestants ou autres. De plus j'ai acheté le journal et les catholiques en prennent aussi pour leur grade. Alors qu'il (s) arrête (nt) de chercher des poux ou i n'y en a pas. Tout ce tintouin pour une religion de pets.

  • En voilà 2 qui ne sont plus Charlie.