"Le déconfinement a été trop rapide", estime François Hollande

"Le déconfinement a été trop rapide", estime François Hollande
François Hollande à Paris le 11 février 2020.

, publié le mercredi 28 octobre 2020 à 10h15

Alors qu'un reconfinement national se profile, l'ancien chef de l'Etat estime qu'il faudra "expliquer pourquoi il est nécessaire, pourquoi il doit être respecté et pourquoi il doit aboutir", ce qui a sans doute "manqué pour le premier confinement".

Alors que la situation sanitaire se détériore, Emmanuel Macron va s'adresser mercredi à 20H00 aux Français pour leur présenter un nouveau tour de vis dans la lutte contre l'épidémie de Covid-19, qui pourrait aller jusqu'à un reconfinement national mais moins strict que celui du printemps. "S'il doit y avoir un confinement général, il faut expliquer pourquoi il est nécessaire, pourquoi il doit être respecté et pourquoi il doit aboutir", a souligné mercredi sur Franceinfo François Hollande, soulignant que c'est "ce qui a peut-être manqué pour le premier confinement, mais il est vrai qu'il y avait beaucoup d'incertitudes". 



Se refusant à dire ce qu'il aurait fallu faire pour éviter une telle situation, "c'est trop facile", l'ancien président de la République a toutefois estimé que le déconfinement au mois de mai avait sans doute été "trop rapide" et que la rentrée de septembre avait été "organisée de manière trop optimiste". "Il y avait cette envie tout à fait respectable de revivre après ce premier confinement", a-t-il admis, reconnaissant avoir lui-même "sans doute cédé à cette tentation d'avoir des réunions de famille".




"Les spécialistes disaient 'le rebond va se produire, l'épidémie est encore sévère et vous devez prendre des décisions sinon vous aurez le confinement'", a cependant rappelé l'ancien chef de l'Etat. "A vouloir éviter le confinement, on a eu le confinement", a-t-il déploré. Ainsi, si un deuxième confinement devait être mis en place, François Hollande appelle à ne pas déconfiner trop rapidement. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.