Le coup de colère de François Ruffin pendant l'audition de Maxence Bigard à l'Assemblée

Le coup de colère de François Ruffin pendant l'audition de Maxence Bigard à l'Assemblée ©Le Huffpost

Source : Le Huffpost , publié le jeudi 14 septembre 2017 à 16h49

"On est dans 'Le Parrain' ou dans une commission d'audition?", a lancé le député Insoumis au fils du PDG du numéro un français de la viande.
Le roi du silence. Maxence Bigard, appelé à participer à une audience de la commission des affaires économiques de l'assemblée nationale sur l'alimentation, n'a pas vraiment brillé par les réponses aux questions qui lui étaient posées.

À chaque fois que le sujet concernait de trop près les activités du groupe dont son père est le président, l'entreprise agroalimentaire Bigard, il a ainsi adopté un mutisme quasi complet. Une attitude qui a eu le don d'énerver François Ruffin, comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo en tête de cet article.



Le député France Insoumise de la Somme avait, de son côté, fourbi ses armes. Alors que les discussions portaient plutôt sur les pratiques et la rentabilité du secteur de la viande en France, le parlementaire a cité une étude dénonçant les conditions de travail des salariés du groupe Bigard. "On peut quand même avoir une réaction, aujourd'hui, du groupe Bigard". Non, a semblé répondre Jean-Paul Bigard, rétorquant simplement qu'il "prenait acte" de l'étude cité par l'élu. C'est ensuite au tour de Richard Ramos, député (Modem) du Loiret et Fabien Di Filippo, député LR de la Moselle, d'essuyer un refus d'obstacle de la part de Maxence Bigard. Par deux fois, il lui demande si l'entreprise a déposé, comme elle le doit, ses comptes annuels au tribunal de commerce. Sa réponse pleine d'ironie ("Nous achetons 25.000 bovins par semaine, que nous payons... toutes les semaines) va alors faire monter la moutarde au nez de François Ruffin, qui demande à ses collègues : "On est dans le parrain ou dans une commission d'audition?"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.