Le chacal doré, une nouvelle espèce en territoire français ?

Le chacal doré, une nouvelle espèce en territoire français ?

Un chacal doré, canis aureus, photographié au nord de Beyrouth le 26 mars.

A lire aussi

Libération, publié le mercredi 04 avril 2018 à 13h18

On le dit semblable à un petit loup. D'une cinquantaine de centimètres au garrot et doté d'un museau pointu, le chacal doré (canis aureus, de son nom latin) ressemble plutôt à un gros renard. Mais contrairement à ces deux canidés emblématiques de la faune française, le chacal doré, dont l'aire de répartition historique s'étend des Balkans au sub-continent indien, n'avait jamais été remarqué à l'ouest des Alpes. Du moins jusqu'à cet été. Ce petit prédateur «opportuniste» avait en effet été photographié à trois reprises dans le Chablais par des chasseurs et des protecteurs de la nature de Haute-Savoie.

Dernières en date, les photos en couleur de la Fédération Rhône-Alpes de la protection de la nature (Frapna) montrent le canidé en train de renifler la terre…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.