Laurent Wauquiez promet de faire le ménage chez Les Républicains

Laurent Wauquiez promet de faire le ménage chez Les Républicains ©Capture LCI

Source Le Lab d'Europe 1, publié le vendredi 27 octobre 2017 à 08h07

Il pourrait passer ses journées à attendre que le temps coule, lentement, jusqu'au mois de décembre, lorsque les militants seront appelés aux urnes pour désigner leur chef. Il pourrait ne rien faire, ne rien dire, patienter, tant la victoire lui semble acquise.

Mais Laurent Wauquiez préfère faire campagne. Comme mercredi 25 octobre, à Mandelieu-la-Napoule où il a, entre autres choses, donné sa vision de Pôle Emploi.

S'il mène une campagne offensive, c'est aussi parce qu'il entend renverser la table des Républicains. L'image que donne son parti, incapable de virer les Constructifs, le désespère au plus haut point. Alors jeudi, à Pégomas, lors d'une réunion publique organisée par la copéiste Michèle Tabarot en pleine rue, Laurent Wauquiez a donc prévenu : lui président de LR, ça va changer.



Il a dit : "Comme le disait Chirac : un chef, c'est fait pour cheffer ! Et ce foutoir généralisé dans lequel on est en ce moment, croyez-moi, si jamais je m'occupe de la famille des Républicains, c'est fini. On va y remettre de l'ordre. Et ces espèces de guignols qui, tout en nous ayant trahis, continuent à nous donner des leçons avec un cynisme insupportable, les Constructifs, c'est dehors. Dehors, un point c'est tout".

Le "Jacques Mesrine de la politique", tel qu'il se voit lui-même, s'apprête donc à faire le ménage dans sa famille politique. Et en même temps, vu les déclarations des Constructifs à son égard, on se doute que ces derniers seront consentants. Thierry Solère, pour ne citer que lui, répète ainsi à l'envi que Laurent Wauquiez a fait péter la digue entre la droite républicaine et l'extrême droite. On imagine donc qu'il n'aura pas envie de rester dans une famille dirigée par un tel chef.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU