Laurent Wauquiez pense "incarner la flamme" contre Emmanuel Macron, alias Dark Vador

Laurent Wauquiez pense "incarner la flamme" contre Emmanuel Macron, alias Dark Vador
Le candidat à la présidence des Républicains, Laurent Wauquiez, le 16 novembre 2017 à Strasbourg.

, publié le vendredi 17 novembre 2017 à 13h30

Laurent Wauquiez aime filer la métaphore galactique et se rêve en Luke Skywalker. Dans Le Parisien Week-end, le favori dans la course à la présidence des Républicains (LR) compare Emmanuel Macron à Dark Vador et les membres de son parti aux gentils Rebelles de la résistance dans Star Wars.

"On est dans l'Empire contre-attaque.

Il y a un très méchant Dark Vador qui essaie d'étouffer tout espoir dans la galaxie. Mais une flamme renaît qui va permettre de battre le méchant empire En Marche. Et cette flamme, c'est celle que je porte", déclare le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. "On voit très bien qu'il y a une volonté assez hégémonique d'En Marche d'étendre une espèce d'Empire galactique sur la totalité de la politique française. Eh bien il y a un petit noyau de rebelles qui portent la voix de l'opposition".

En juin, il confiait déjà au Figaro : "On part de rien, tout semble mort mais toute forme d'espoir n'est pas perdue. Quelque part, au fond de la galaxie, survit un petit camp irréductible!" D'autres ont repris ce thème mais pour critiquer Laurent Wauquiez cette fois : "Comme Dark Vador, il est passé du côté obscur. Et Patrick Buisson est son sabre laser", lançait récemment un ancien élu juppéiste dans Le Parisien.

L'élection à la présidence des Républicains est prévue le 10 décembre, avec un second tour éventuel le 17 décembre. Trois candidats sont en lice, Laurent Wauquiez, Florence Portelli et Maël de Calan.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.