Laurent Wauquiez : "J'assume tous mes propos"

Laurent Wauquiez : "J'assume tous mes propos"©Panoramic

6Medias, publié le mardi 20 février 2018 à 19h14

Vingt-quatre heures après la diffusion de nouveaux enregistrements sonores de Laurent Wauquiez dans l'émission Quotidien taclant Alain Juppé et Valérie Précresse, le président LR s'est exprimé pour la première fois sur le sujet. Invité de Ruth Elkrief sur BFMTV ce mardi 20 février, le président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes a tenu à condamner ces enregistrements.

"Après quatre jours d'un déchaînement, d'un cirque médiatique surréaliste, je veux remettre les choses en perspective, s'est-il défendu. Quel est mon crime ? Avoir une parole libre ? J'assume tous mes propos. Je n'ai pas insulté les Français. Il n'y avait dans mes propos aucun mépris envers les Français." Laurent Wauquiez a vivement critiqué les "méthodes de voyous" du journaliste de Quotidien "qui a tendu une embuscade à un étudiant et n'a pas fait un travail d'enquête."

"Des méthodes de voyous"

Pour rappel, l'émission Quotidien diffusée sur TMC avait révélé vendredi 16 février une première série d'enregistrement sonore de Laurent Wauquiez à l'occasion de son intervention devant des étudiants de l'EM Lyon. Le président LR y égratignait Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron et Gérald Darmanin mais a toutefois reconnu qu'il regrettait "ce passage sur Nicolas Sarkozy".



"J'ai fait une erreur, je n'ai pas mesuré le degré de violence de certains journalistes pour abattre un homme politique, a-t-il poursuivi sur BFMTV. Je ne suis pas un dissimulateur. J'ai compris que j'étais une cible. Mais cela ne m'impressionne pas et cela ne me fera pas reculer." Laurent Wauquiez a confirmé qu'il avait porté plainte et saisi le CSA.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.