La présentation du projet de loi de moralisation de la vie politique reportée au 14 juin

La présentation du projet de loi de moralisation de la vie politique reportée au 14 juin
Edouard Philippe au Havre le 27 mai 2017.

Orange avec AFP, publié le mardi 30 mai 2017 à 23h13

La présentation du projet de loi de moralisation de la vie politique, prévue pour "avant les législatives", aura lieu lors du Conseil des ministres du 14 juin, a annoncé Edouard Philippe mardi soir sur France 2.

Le premier texte du quinquennat Macron, en cours de préparation par le ministre de la Justice, François Bayrou, comprendra "des dispositions assez innovantes" qui rendent le texte "compliqué à écrire" car "on veut que le texte soit parfaitement conforme", a justifié le chef du gouvernement.

"Nous allons prendre des règles claires, pour éviter cet espèce de choses qui ne sont pas illégales mais ne sont plus acceptables", a-t-il dit, citant le cas des emplois familiaux qui feront l'objet d'une "interdiction absolue" dans le projet de loi.

LE TEXTE INITIALEMENT PROMIS POUR AVANT LES LÉGISLATIVES

Le Premier ministre a également renouvelé sa confiance à son ministre Richard Ferrand, jugeant qu'il pouvait rester au gouvernement malgré la polémique sur une opération immobilière impliquant sa compagne. Mais le chef du gouvernement a également dit comprendre "l'exaspération des Français".

Au coeur de l'alliance scellée entre François Bayrou et Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle, la loi sur la moralisation de la vie politique doit être le premier texte de la nouvelle législature.

Le texte avait été promis officiellement pour "avant les législatives" des 11 et 18 juin, mais le gouvernement espérait initialement qu'il soit prêt dès le 7 juin.

"Il sera présenté le 14 juin en Conseil des ministres, après son examen par le Conseil d'Etat", a dit M. Philippe.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU