La popularité d'Elisabeth Borne en hausse

La popularité d'Elisabeth Borne en hausse
Elisabeth Borne, le 18 septembre 2022 à Paris.

publié le vendredi 23 septembre 2022 à 05h00

SONDAGE. Si en septembre, la popularité d'Emmanuel Macron se maintient à 43% de bonnes opinions (+1 par rapport à août), celle de sa Première ministre progresse nettement à 51%, soit une hausse de 5 points en un mois, selon le dernier baromètre BVA pour Orange et RTL.

L’actualité morose, et notamment l’inflation, ne semblent pas pour le moment avoir d’influence sur la popularité du chef de l'Etat. La popularité d'Emmanuel Macron est stable ce mois-ci, révèle le dernier baromètre BVA pour Orange et RTL publié vendredi 23 septembre : 43% des Français ont une bonne opinion de lui (+1), contre 57% qui en ont une mauvaise (-1).




En revanche, sa Première ministre Elisabeth Borne voit sa popularité nettement augmenter ce mois-ci (51%; +5); atteignant même son meilleur score depuis sa nomination. 




Contrairement à Jean Castex, qui avait vu les opinions positives à son égard baisser régulièrement jusqu’à 36% au bout de six mois, la cheffe du gouvernement bénéficie pour le moment d’une forme de bienveillance, ou du moins d’attentisme, de la part des Français qui la dissocient davantage du président, en témoignent les 8 points d’écart en sa faveur par rapport à Emmanuel Macron.




La réforme des retraites : une opposition toujours majoritaire

La réforme des retraites, qu'Emmanuel Macron veut voir appliquer dès l'an prochain, risque-t-elle d'affaiblir le couple exécutif ? Depuis mai, les positions n’ont pas bougé sur le sujet, souligne BVA. Un peu plus de la moitié (53%) des Français continuent de dire qu’il ne faut pas la mettre en œuvre, tandis que 25% estiment qu’il est urgent de le faire (-1 depuis mai) et 21% qu’il faudra le mettre en œuvre mais que ce n’est pas urgent (+1).




Si les retraités expriment toujours très largement leur soutien (68%; stable), les actifs, directement concernés par la réforme, demeurent nettement plus dubitatifs (62% y sont opposés; +2

* Etude réalisée auprès d'un échantillon de 1.000 Français représentatif de la population âgés de 18 ans et plus, interrogés par Internet les 21 et 22 septembre 2022.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.