La grosse bourde d'un député communiste sur sa déclaration de revenus

La grosse bourde d'un député communiste sur sa déclaration de revenus©Panoramic

6Medias, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 19h20

La politique permet-elle de devenir milliardaire ? C'est en tout cas ce qu'a pu croire quelques instants la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Chargée de contrôler chaque année les déclarations d'intérêts de nos élus, l'institution, créée en 2013, a dû tomber de sa chaise en recevant celle du député communiste Stéphane Peu. Ce dernier a en effet déclaré plus de deux milliards d'euros de revenus pour 2014, comme l'a découvert Atlantico. Une somme étrangement élevée, d'autant que les deux années précédentes (et suivantes), il n'avait déclaré que 21 848 €.



En étant multimilliardaire, Stéphane Peu se classerait donc parmi les personnes les plus riches de France derrière serge Dassault ou Bernard Arnault, rappelle Atlantico.
Il semblerait tout simplement que le député PCF de Seine-Saint-Denis a fait une erreur au moment de sa déclaration. Dans la précipitation, il a dû copier/coller le même montant perçu les autres années. Reste à savoir s'il a fait la même erreur sur sa déclaration d'impôts !

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
188 commentaires - La grosse bourde d'un député communiste sur sa déclaration de revenus
  • avatar
    envrac  (privé) -

    Quel dommage que beaucoup confondent forum et défouloir.

  • l'erreur est humaine mème chez les communistes n’accablons pas notre camarade

  • Sa change quoi,la fin du monde

  • On pouvait croire qu'au XXI siècles les raisonnements à l'emporte pièce avec les arguments anti-communiste complètement éculés, avait disparu du vocabulaire de certain et bien pas du tout.
    Retour 50 ans en arrière.
    On peut lire, sur ce député, certains commentaires ,à la fois grotesques mais inquiétants, même si l'on est pas communiste.

    avatar
    envrac  (privé) -

    Et en même temps c'est rassurant, car si l'anticommunisme est présent, il signifie simplement que les communistes sont toujours là !

  • Voilà une nouvelle qui va permettre de baver sur la gauche!Un non évènement pour faire du buzz.Pendant ce temps macron et sa bande de godillots assomment le peuple mais ça ne gene apparemment pas ceux qui jètent leur fiel sur les cocos..