La cote de popularité d'Emmanuel Macron chute à 23%

La cote de popularité d'Emmanuel Macron chute à 23%
Emmanuel Macron lors d'un sommet européen, le 13 décembre à Bruxelles
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 16 décembre 2018 à 08h00

En pleine crise des "gilets jaunes", le président de la République chute de nouveau dans les sondages. Entre novembre et décembre, le chef de l'État a perdu deux points de popularité, tombant à 23% d'opinions positives.

La part des mécontents, elle, ne cesse de grimper.

La tendance dure depuis de nombreux mois et cette fin d'année n'y échappe pas : Emmanuel Macron et l'exécutif reculent dans le cœur des Français. Au mois de décembre, le taux de personnes satisfaites de la politique du président est passé de 25% à 23%, son plus bas niveau depuis l'élection présidentielle de 2017, selon un sondage Ifop publié par Le Journal du Dimanche. Dans le détail, le pourcentage des personnes qui se disent "très satisfaites" de l'action du chef de l'État reste stable à 4%. Celle des "plutôt satisfaits", en revanche, décline de 21 à 19%.



Les "mécontents", eux, sont de plus en plus nombreux. Ils passent des 73 à 76% de la population totale. Les personnes "très mécontentes" du président représentent même 45% des Français, en hausse de 6 points par rapport au mois dernier. Le Premier ministre, Édouard Philippe, subit le même sort que le chef de l'État, et voit sa cote de popularité baisser de 3 points à 31%.

Macron se rapproche de Hollande

Après avoir entamé son mandat avec 62% d'opinions favorables, en mai 2017, Emmanuel Macron se rapproche du taux d'impopularité qu'avait connu son prédécesseur. L'actuel président de la République n'est plus qu'à 1 point d'écart de François Hollande, qui avait chuté à 22% de popularité au même moment durant son quinquennat, selon l'Ifop. Nicolas Sarkozy, quant à lui, comptait au même moment de son mandat 44% de sondés "satisfaits".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.