"L'histoire n'est pas terminée" : des tracts "Hollande 2022" déjà distribués

"L'histoire n'est pas terminée" : des tracts "Hollande 2022" déjà distribués
François Hollande, le 15 septembre 2017, à Paris

Orange avec AFP, publié le dimanche 12 août 2018 à 08h10

Le JDD révèle ce dimanche 12 août les dessous du tract vantant le bilan de l'ex-chef de l'Etat, qui a pour but de "tester la réaction des Français". Dans la perspective d'un hypothétique retour?

Promis, François Hollande "n'a rien demandé, rien commandé".

L'entourage de l'ancien président de la République se veut catégorique au sujet des tracts qui ont fleuri dans plusieurs villes de France, à la gloire de l'ex-patron de l'Elysée entre 2012 et 2017.

A Marseille, comme à Montreuil (Seine-Saint-Denis) ou encore dans le Puy-de-Dôme, des soutiens "hollandais" distribuent le tract, qui affiche sur son côté recto le portrait de François Hollande accompagné du slogan "Hollande 2022". Sur le verso, trois questions se voulant rhétoriques, qui font l'éloge de son bilan à la tête de l'exécutif : "Qui a tenu face aux attentats? Qui a rétabli les comptes publics? Qui a inversé la courbe du chômage? C'est François Hollande", est-il écrit, avant une dernière phrase promettant que "l'histoire n'est pas terminée".



L'initiative provient de Inventons demain, un groupe d'élus locaux se définissant comme "progressistes". Parmi eux, des membres du Parti socialistes, mais aussi des ex-macronistes séduits puis déçus par l'actuel président de la République.

"Personne ne remet en question son honnêteté"

L'objectif du réseau est d'évaluer l'image laissée par François Hollande. "Quelle empreinte a t-il laissée chez les Français? Que gardent-ils en mémoire un an après?", détaille un membre de "Inventons demain", assurant que l'accueil est "beaucoup moins hostile qu'au moment des législatives". "Personne ne remet en question son honnêteté et son côté sympa, proche des gens. Ce sont déjà deux atouts énormes en politique", lâche t-il.



De retour au "front" médiatique à l'occasion de la sortie de son livre "Les leçons du pouvoir", François Hollande et son entourage avaient distillé quelques phrases semant le trouble quant à un éventuel "come-back". La victoire des Bleus en Coupe du monde de football? "Ca montre qu'on peut gagner deux fois", répondait-il. "Beaucoup de gens espèrent son retour", commentait pour sa part sa compagne Julie Gayet dans les colonnes du Parisien.

Les conclusions de la "prise de température" menée par Inventons demain auprès de l'opinion devrait être relayée à l'ancien chef de l'Etat fin octobre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.