L'État devra reprendre au moins une partie de la dette "insoutenable" de la SNCF, estime le député Jean-Baptiste Djebbari

L'État devra reprendre au moins une partie de la dette "insoutenable" de la SNCF, estime le député Jean-Baptiste Djebbari©VINCENT ISORE / MAXPPP

franceinfo, publié le jeudi 05 avril 2018 à 14h35

"La SNCF, endettée comme elle est, ne peut plus rien faire" : c'est ce qu'a estimé sur franceinfo jeudi matin le député (LREM) de Haute-Vienne Jean-Baptiste Djebbari, rapporteur du pacte ferroviaire à l'Assemblée nationale. Il a estimé que l'État devrait forcément reprendre au moins une partie de la dette "insoutenable" de la SNCF, car il est notamment impossible de créer une société anonyme - le statut que souhaite donner à la SNCF le gouvernement - qui serait de facto "en situation de faillite".

"C'est une dette qui est insoutenable : avec les recettes de la SNCF, on ne peut pas résorber la dette. Donc il faudra en reprendre une partie - dite insoutenable - et peut-être qu'une partie pourra rester dans la SCNF, la partie qui pourra être soutenue par les recettes", a…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.