"L'esprit du 1er-Mai n'a peut-être jamais été aussi puissant", assure Emmanuel Macron en pleine crise du coronavirus

"L'esprit du 1er-Mai n'a peut-être jamais été aussi puissant", assure Emmanuel Macron en pleine crise du coronavirus
Emmanuel Macron, le 8 avril 2020 à l'Elysée.

, publié le vendredi 01 mai 2020 à 08h55

Les traditionnels manifestations et rassemblements de la Fête du travail ont été annulés cette semaine dans le cadre des mesures de confinement pour faire face à la pandémie.

Alors que les Français vont vivre une Fête du Travail confinée, sans manifestation ni guère de brins de muguet, crise du coronavirus oblige, Emmanuel Macron a pris la parole vendredi pour saluer "l'esprit du 1er-Mai". 




"Ce 1er mai 2020 ne ressemble à aucun autre", déclare le chef de l'Etat dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. "Aujourd'hui, pas de rassemblement dans nos villes pour fêter, comme nous le faisions depuis tant d'années, la journée internationale des travailleurs", ajoute-t-il.

Il indique "avoir une pensée en ce jour pour les organisations syndicales qui ne peuvent tenir les traditionnels défilés, avoir une pensée pour les travailleuses, les travailleurs de notre pays". "Et pourtant, l'esprit du 1er mai, cet esprit de solidarité entre les travailleurs, n'a peut-être jamais été aussi puissant, aussi vivant. Car c'est bien grâce au travail, célébré ce jour, que la Nation tient", assure le président de la République. 

Emmanuel Macron souligne par ailleurs que c'est grâce "au travail, au dévouement de nos soignants, des personnels de la protection civile, des forces de l'ordre, des Armées, que nous sauvons chaque jour tant de vies". "C'est grâce à l'engagement et au travail de nos agriculteurs, de nos fonctionnaires, des salariés et des indépendants que la vie continue malgré tout et que d'autres peuvent travailler aussi à distance", ajoute-t-il, en saluant aussi l'engagement des "bénévoles" et de "tant d'autres".

"Privés des rituels de cette journée, nous en éprouvons aujourd'hui toute la valeur, tout le sens. Avec cette volonté forte : retrouver dès que possible les 1er-Mai joyeux, chamailleurs parfois qui font notre Nation", ajoute le président. "Mes chers compatriotes, nous les retrouverons, ces 1er-Mai heureux !", assure-t-il.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.