L'enquête pour «abus de faiblesse» visant Darmanin classée sans suite

L'enquête pour «abus de faiblesse» visant Darmanin classée sans suite
Gérald Darmanin au Palais de l'Elysée à Paris le 27 avril 2018

Libération, publié le jeudi 17 mai 2018 à 11h16

Le parquet de Paris a classé sans suite mercredi l'enquête pour «abus de faiblesse» visant Gérald Darmanin, ouverte à la suite d'une plainte d'une femme qui accusait le ministre des Comptes publics de l'avoir obligée à des relations sexuelles pour obtenir un logement et un emploi. Les investigations n'ont «pas permis de caractériser dans tous ses éléments constitutifs une infraction pénale», selon le parquet.

L'enquête «a établi l'absence de toute infraction, preuve que ces accusations étaient sans aucun fondement», a réagi Gérald Darmanin dans un communiqué. «Je laisse ceux qui ont sali mon nom et mon honneur à leur conscience», a-t-il ajouté.

Cette procédure avait été lancée en février à la suite d'une plainte d'une habitante de Tourcoing (Nord), ville dont

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.