L'élection de la députée de Mayotte Ramlati Ali annulée

L'élection de la députée de Mayotte Ramlati Ali annulée

La députée LREM de Mayotte Ramlati Ali (C), à l'Assemblée nationale, le 4 juillet 2017

AFP, publié le vendredi 19 janvier 2018 à 13h58

Le Conseil constitutionnel a annulé vendredi matin l'élection de la députée LREM de Mayotte Ramlati Ali, estimant la sincérité du scrutin "altérée", "compte tenu du faible écart de voix" entre elle et son opposant, le LR Elad Chakrina, qui avait déposé un recours.

Mme Ali était la première femme députée mahoraise. Elue sous l'étiquette PS, elle était ensuite passée dans le groupe LREM.

Le Conseil constitutionnel a par ailleurs rejeté les recours contre l'élection de Danièle Obono (Paris, LFI), M'Jid El Guerrab (Français établis hors de France, NI) et Jean-Jacques Gaultier (Vosges, LR).

C'est la 6e élection législative annulée par le Conseil constitutionnel. Ces annulations donneront lieu dans les semaines et mois à venir à autant de législatives partielles.    

L'élection de Ramlati Ali en juin dernier dans la 1re circonscription de Mayotte avait été mouvementée. Donnée dans un premier temps perdante le dimanche soir, elle avait finalement été annoncée élue le lundi, lorsque la commission de recensement des votes de Mayotte avait modifié les résultats après une erreur de comptage. 

Mme Ali, 56 ans, cheffe du pôle médecine, psychiatrie et rééducation au CHM et ancienne maire de Pamandzi, totalisait au final 7.992 voix (50,17%), contre 7.938 voix pour son adversaire. La veille, les résultats donnaient ce dernier élu avec seulement 12 voix d'avance. 

M. Chakrina, avocat à Mayotte et dans le Val d'Oise, avait aussitôt indiqué qu'il déposerait un recours, évoquant une fraude électorale.

Mme Ali, qui porte le châle traditionnel des femmes mahoraises sur sa photo officielle de l'Assemblée, a été critiquée sur les réseaux sociaux par des personnes de droite et d'extrême droite, dénonçant un "signe religieux".

"Je suis mahoraise et je me respecte en tant que mahoraise. Ce n'est pas un voile, c'est mon châle de mahoraise", le kishali, avait-t-elle répondu.

L'élection de Danielle Obono dans la 17e circonscription de Paris était contestée par son adversaire du second tour, la candidate de La République en Marche Béatrice Faillès, qu'elle avait devancée de 319 voix en juin.

Celle du député de la 9e circonscription des Français établis hors de France, M'jid El Guerrab (Ex-LREM), faisait l'objet de trois recours qui ont tous été rejetés. L'élu a été mis en examen en septembre pour avoir frappé à coups de casque un cadre du PS. Il siège désormais chez les non-inscrits.

Le Conseil a également rejeté le recours déposé contre l'élection de Jean-Jacques Gaultier (LR), élu dans la 4e circonscription des Vosges.

Les Sages avaient reçu au total 297 recours, soit trois fois plus qu'en 2012.

Il reste à présent sept décisions du conseil constitutionnel à venir pour ce type de recours. Le Conseil entamera ensuite l'examen du contentieux transmis par la commission nationale des comptes de campagne (CNCCFP).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
22 commentaires - L'élection de la députée de Mayotte Ramlati Ali annulée
  • et pour valls le truand ibère!

  • Tous ces recours et comédies sur des points de détail montrent que la démocratie est déjà très malade tandis qu'à Mayotte c'est la jungle et les trouble-fête en profitent pour jouer les prestidigitateurs avec les bulletins de vote. WLADIM

  • J'attends avec impatience les résultats des futures partielles.....J 'ose espérer que les représentants de macron seront balayés......!!!! Si tel est le cas , ils ne l'auront pas volé a lrem.....

  • Pour les élections législatives partielles c'est l'occasion de voter à gauche toute, la vraie gauche! Pas celle d'accompagnement du libéralisme et des lois Valls-Gattaz-Hollande-Macron!

    ça existe encore la vraie gauche?

    A jp2733- Naturellement! Mais je peux vous aider si vous êtes perplexe. Au hasard, et par ordre alphabétique, vous avez la France Insoumise.

    Tiens, on connait la même gauche, ajlbn...! il me semblait bien, à vous lire.....

    avatar
    Selever  (privé) -

    Ah la France Insoumise qui rêve d'une gauche soumise! Mélenchon pluraliste....Rêvez: on sait le résultat

    A Selever - comme c'est dommage de vous mettre en privé! C'est souvent le cas de cellules de réponses formatées qui ne souhaitent pas que l'on puisse voir l'ensemble de leur œuvre. Mon journal est public, et peut le consulter qui veut, je n'ai pas honte de mes propos et je les assume. Enfin, chacun fait comme il veut... Pour info, la France a connu les libéraux, les ultra libéraux, à différentes périodes, et aussi la droite dure et extrême droite avec l'Etat Français, le socialisme accompagnateur du libéralisme, de la finance, encore dernièrement, et qui a fait le lit du fn et de la nouvelle religion. Il serait temps que les salariés, les ouvriers, les cadres, les chômeurs, les stagiaires, les fonctionnaires, ne votent plus pour les châtelain(e)s, les patrons et leurs ramifications, les fils et filles de..., les cumulards depuis des années, mais que la représentation nationale soit aussi représentative de la diversité sociale. Pas un(e) seul(e) ouvrier(e) dans les Assemblées, et des énarques à tous les leviers importants ou presque! Et pourtant, depuis des lustres qu'ils sont au pouvoir, ou dans les allées, ils ont juste mis le pays dans l'ornière. Alors, mon conseil avisé : France Insoumise! Et à gauche toute!

  • c'est vraiment très bien que la OBONO est refusée à l'élection c'est une honte d'avoir cette personne à l'assemblée Nationale elle qui n'arrête pas de critiquer la France qu'elle retourne chez elle d'ôu elle vient .Qu'elle peste cette personne.

    Vous faites erreur, l'élection de la très charmante personne dont vous parlez a été confirmée., c'est bien dommage, je vous l'accorde .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]