Kouchner s'emporte en plein direct et tutoie son interlocuteur

Kouchner s'emporte en plein direct et tutoie son interlocuteur©Panoramic

6Medias, publié le vendredi 01 décembre 2017 à 14h45

Difficile de garder le vouvoiement quand on s'emporte. Jeudi 30 novembre dans l'Emission Politique diffusée sur France 2, Bernard Kouchner a perdu son sang-froid contre Yassine Bellatar.





En plein débat sur la laïcité, l'ex-ministre des Affaires étrangères hausse le ton et use du tutoiement : « Je fais ce que je veux mon gars, hein ? » ce qui agace l'humoriste : « Voilà où en est la France avec les gens issus de l'immigration. Mais c'est fini la colonisation (...) Moi je ne vous appelle pas mon gars » « Mais enfin tu parles tout le temps » « Mais pourquoi vous me tutoyez? » L'artiste est revenu sur cet incident sur sa page Facebook : « Ma mère était femme de ménage et j'ai vu mille fois des gens lui dire 'tu'. Elle s'est tue face au 'tu' de ses employeurs. Si aujourd'hui je réclame du 'vous', ce n'est pas innocent (...) Cette condescendance fait penser que nous ne serions que de passage. » La journaliste et présentatrice de l'émission Léa Salamé a finalement repris le contrôle des échanges et donne la parole à Bernard Kouchner. Celui-ci adopte cette fois le vouvoiement, c'est plus sûr.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
221 commentaires - Kouchner s'emporte en plein direct et tutoie son interlocuteur
  • Kouchner est un vieux monsieur qui dormait dans son placard...fallait pas le chercher... il est déconnecté de tout et son passage au gouvernement Sarkozy a fini de dynamiter ses derniers neurones. Son interlocuteur a eu 1000 fois raison de le recadrer.

  • je ne connais pas cet humoriste qui soit dit en passant n'en a que le titre
    ce monsieur devrait aller consulter nos vieilles lois
    le tutoiement est usuel alors que le vouvoiement est interdit
    loi datant de la révolution ou le vouvoiement est proscrit car il dénote une appartenance à la monarchie
    je ne pense pas que la mère de ce monsieur fasse partie de la noblesse

  • bravo Bernard, il méritait cela.

  • quand on a été ministre on ne se fourvoie pas avec les clows aigris

  • A la retraite papy et surtout respecte les jeunes.