Jihadistes français: "C'est aux autorités syriennes et irakiennes de s'occuper d'eux et peu m'importe leur sort", affirme Laurent Wauquiez

Jihadistes français: "C'est aux autorités syriennes et irakiennes de s'occuper d'eux et peu m'importe leur sort", affirme Laurent Wauquiez©BFMTV
A lire aussi

BFMTV, publié le lundi 26 mars 2018 à 14h05

Laurent Wauquiez, président du parti les Républicains, s'exprimait ce lundi sur l'attentat dans le supermarché Super U de Trèbes (Aude). "Cette guerre contre Daesh, on ne l'a pas gagnée", soutient le chef des Républicains, dénonçant "la candeur" et la "coupable naïveté" d'Emmanuel Macron sur le sujet. "On ne vaincra pas l'ennemi à coup de 'pas d'amalgame' et de beaux discours (...) Les Français peuvent être légitimement en colère", avance-t-il.



Laurent Wauquiez réclame une série de mesures qu'il défend depuis plusieurs années: le rétablissement de l'état d'urgence, levé à la fin du mois d'octobre, l'internement des fichés S de nationalité française "les plus dangereux", ainsi que l'expulsion des ressortissants étrangers faisant l'objet eux aussi d'une fiche S. "Quand on part faire le jihad, on trahit la France. Leur place n'est plus dans le pays. Les autorités d'Irak ou de Syrie doivent s'en occuper, peu m'importe leur sort", ajoute Laurent Wauquiez.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU