Jean-Vincent Placé propose un couscous pour réconcilier Joachim Son-Forget et Esther Benbassa

Jean-Vincent Placé propose un couscous pour réconcilier Joachim Son-Forget et Esther Benbassa
Aucun des deux parlementaires n'a pour le moment accepté la proposition.

, publié le samedi 29 décembre 2018 à 11h50

L'ancien ministre se propose de jouer l'arbitre pour régler le conflit entre Joachim Son-Forget et Esther Benbassa... autour d'un couscous.

Une proposition pour le moins surprenante. L'ex-ministre de François Hollande Jean-Vincent Placé a proposé au député LREM Joachim Son-Forget de le réconcilier avec la sénatrice EELV de Paris, Esther Benbassa. Lui qui connaît personnellement les deux parlementaires propose de les réunir autour d'une table. Et le menu est même déjà trouvé : il s'agit d'un couscous.

"Mon projet 2019 un dîner chez mon ami Haddad"

"Cher Joachim Je te redis toute mon amitié ce qui ne veut pas dire que je suis d'accord avec toutes tes analyses :-). Mon projet 2019 un dîner chez mon ami Haddad à la boule rouge avec Esther Benbassa que j'aime toujours. Elle sait pourquoi. Labesalik comme on dit au bled ", s'est amusé l'ancien ministre, vendredi 28 décembre, sur Twitter.



"La meilleure réponse aux querelles surmédiatisées"

Mais pourquoi un "couscous" ? Car selon lui, ce repas pourrait être "la meilleure réponse aux querelles surmédiatisées", a confié Jean-Vincent Placé au Parisien. Et de poursuivre : "Je dois être un des rares à être ami avec les deux intéressés qui sont des belles personnes." Pour l'heure, aucun des deux parlementaires n'a accepté la proposition.



Ce (curieux) message intervient alors même que le député des Français de l'étranger continuait vendredi de publier des tweets pour le moins fantasques, qui lui valent une convocation par le bureau de son groupe à l'assemblée en janvier. Accusé d'avoir tenu des propos sexistes à l'encontre d'une sénatrice EELV, Joachim Son-Forget pourrait être sanctionné par son parti.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.