Jean-Michel Blanquer renonce aux élections régionales en Île-de-France

Jean-Michel Blanquer renonce aux élections régionales en Île-de-France ©Panoramic

publié le jeudi 28 janvier 2021 à 22h35

Selon Le Parisien et Le Figaro, Jean-Michel Blanquer renonce à se présenter aux élections régionales en Île-de-France et céderait sa place au député LREM Laurent Saint-Martin. 
 
Après plusieurs semaines de questionnement, le voile s'est enfin levé sur la candidature de Jean-Michel Blanquer pour les élections régionales en Île-de-France. Le ministre de l'Éducation nationale s'est exprimé ce jeudi après-midi pour annoncer officiellement son refus d'y participer. Préoccupé par la gestion de la crise sanitaire dans les écoles, collèges et lycées, l'allié du président Emmanuel Macron s'est ainsi justifié auprès des cadres et parlementaires de LREM, avec qui il s'entretenait ce 28 janvier par visioconférence : "Au regard de la crise sanitaire, je ne veux pas devenir une enclume pour la campagne." D'autant qu'une campagne pour des élections régionales demandent une certaine préparation, surtout quand il s'agit de représenter une région de 12 millions d'habitants. "Depuis des semaines, je ne suis que sur les sujets éducation nationale, et c'est difficile de faire autre chose", avait-il déjà concédé sur RTL la semaine passée.


Déjà un nouveau nom

Emmanuel Macron perd ainsi son principal chef de file dans une région importante. Le président n'a pas cessé de pousser Jean-Michel Blanquer à s'engager dans cette lutte électorale pour tenter de renverser la situation face à la sortante Valérie Pécresse (ex-LR). Mais les chiffres donnent raison au ministre de l'Éducation. Lors des dernières élections municipales, aucun des dix ministres n'avait remporté ses élections pour siéger au Conseil municipal. Et à cinq mois du scrutin régional, il fallait une réaction !

C'est donc Laurent Saint-Martin qui prendra le relais pour représenter la majorité en Île-de-France. "Une personnalité sérieuse, un gros bosseur. Il connaît très bien les dossiers et il en a surtout très envie", décrit un député LREM à propos de leur nouveau représentant. Méconnu du grand public, Laurent Saint-Martin serait déjà à l'action afin de préparer le projet régional pour la majorité. Reste à savoir si son projet sera suffisant pour venir à bout de la sortante, Valérie Pécresse, quant à elle bien connue du grand public. 

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.