"Jean-Michel Blanquer est sans doute aussi dangereux que le Covid à force", attaque Jean-Luc Mélenchon

"Jean-Michel Blanquer est sans doute aussi dangereux que le Covid à force", attaque Jean-Luc Mélenchon
Le leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, le 14 janvier 2021.

, publié le jeudi 08 avril 2021 à 12h21

Le leader de la France insoumise a dénoncé jeudi matin sur BFMTV le "chaos insupportable dans l'Education nationale".

Alors que toute la France est soumise depuis le début de la semaine, et pour quatre semaines, à des mesures de restrictions de déplacement et que les écoles sont fermées pour faire face à la troisième vague de Covid-19, Jean-Luc Mélenchon assure "avoir senti que dans le pays les gens n'en peuvent plus" de la situation. Sur le plateau de BFMTV, le leader de la France insoumise a notamment dénoncé jeudi 8 avril "ce monde fou de contrôle, d'aberration et de choses qui ne fonctionnent pas", comme les attestations de déplacement ou les multiples bugs des plateformes d'éducation à distance ces derniers jours.



Les Français "veulent bien faire des efforts et des sacrifices mais ils ont l'impression que c'est pour rien et que c'est n'importe quoi", a déploré le député des Bouches-du-Rhône. "J'espère qu'il y aura une réplique sociale à cette situation", a-t-il ajouté. 

Dans ce contexte, Jean-Luc Mélenchon a appelé le gouvernement à "mieux faire". "Mieux faire", "c'est-à-dire organiser, planifier, prévoir et arrêter de réagir au jour le jour", a insisté le candidat à la présidentielle de 2022. "Premièrement, il faut réfléchir à ce qu'on peut faire pour éviter le confinement", a-t-il lancé, avant d'énumérer : "ça veut dire les horaires de travail disjoints, la réouverture des commerces avec des distances sanitaires correctes, les salles de spectacle..."

"Ca veut dire traiter les gens correctement et soigner - vous avez entendu parler de progrès dans les soins?", a-t-il poursuivi. "Vacciner et donc ouvrir à tous les vaccins... Accompagner et arrêter ce désordre, ce chaos insupportable dans l'Education nationale où Jean-Michel Blanquer est sans doute aussi dangereux que la Covid à force", a estimé Jean-Luc Mélenchon.

Depuis le retour mardi de l'enseignement à distance, avant deux semaines de vacances unifiées, les difficultés s'enchaînent pour la plateforme "Ma classe à la maison" du Cned (Centre national d'enseignement à distance).  Jeudi la plateforme a de nouveau été la cible de cyberattaques. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.