Jean-Marie Le Pen : des grands crus aux frais de l'UE ?

Jean-Marie Le Pen : des grands crus aux frais de l'UE ?©Panoramic

6Medias, publié le vendredi 05 mai 2017 à 19h23

Le président d'honneur du FN une nouvelle fois dans la tourmente. Selon une enquête de Mediapart, Jean-Marie Le Pen aurait profité d'une partie des fonds alloués par le Parlement européen pour remplir sa cave.

Médiapart s'est procuré une facture datant du 28 décembre 2016.

Sur celle-ci, une centaine de grands crus sont répertoriés. Des vins, "Pomerol", "Saint-Emilion", "Saint-Julien", mais aussi des champagnes, "Krug", "Dom Pérignon", "Bollinger". Le tout pour près de 8 500 euros. Ces bouteilles, achetées par l'eurodéputé avec les fonds alloués par le Parlement européen pour couvrir des frais de secrétariat ou de représentation, lui ont directement été livrées à son domicile de Montretout à Saint-Cloud.

Malheureusement pour Jean-Marie Le Pen, cette facture pourtant validée en amont a été interceptée par les services du Parlement. Une investigation est en cours auprès d'un caviste parisien. La raison ? Les prix des bouteilles pourraient avoir été sous-évalués. Effectivement, sur la facture que s'est procurée Mediapart, aucun de ces grands crus ne dépasserait les 100 euros, condition obligatoire pour la prise en charge de Bruxelles. En tant qu'élu "non-inscrit", Jean-Marie Le Pen dispose d'une enveloppe de 50 000 euros par an, essentiellement pour l'achat d'objets promotionnels qui ne doivent pas dépasser 100 euros l'unité, précise Mediapart.

Après les soupçons d'emplois fictifs des assistants parlementaires FN, cette nouvelle affaire tombe plutôt mal.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU