Jean-Marie Le Pen dérape à nouveau sur les homosexuels

Jean-Marie Le Pen dérape à nouveau sur les homosexuels©Panoramic
A lire aussi

, publié le mercredi 21 décembre 2016 à 22h02

Lors d'un entretien avec le site du Figaro, l'ancien patron du FN a osé la comparaison de trop.

Jean-Marie Le Pen s'en prend une fois de plus à la communauté homosexuelle. Le 21 décembre, alors qu'il était en plein Facebook Live avec le site du Figaro, le fondateur du Front National s'est permis un mauvais jeu de mots lorsqu'interrogé sur son « acharnement » contre les homosexuels et leur représentation au sein du parti d'extrême droite.

« Les homosexuels, c'est comme le sel dans la soupe. S'il n'y en a pas du tout c'est un peu fade, s'il y en a trop, c'est imbuvable », a ainsi déclaré Jean-Marie Le Pen, hilare.



Cette sortie n'est pas la première de la sorte du député européen. En 1983, dans l'émission de télévision L'Heure de vérité, Jean-Marie Le Pen avait affirmé que l'homosexualité était « une anomalie biologique et sociale ». Et cette année encore, dans une vidéo mise à disposition sur son blog, il martelait que « l'exaltation de l'homosexualité » avait pour conséquence de mener à la pédophilie. Il s'en était également pris à Florian Philippot sur Twitter en mai dernier, qu'il avait affublé du sobriquet « Don Quichotte de La Jaquetta ».



Et en 2015, il avait accusé le deuxième homme du parti de « placer ses hommes » dans les hautes sphères du Front National, les qualifiant de « mignons », référence historique aux favoris du roi, et terme utilisé de façon péjorative pour désigner les homosexuels.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.