Jean-Marie Le Pen accuse Marine Le Pen de "paranoïa"

Jean-Marie Le Pen accuse Marine Le Pen de "paranoïa"

Jean-Marie Le Pen

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 23 juin 2017 à 21h45

L'heure est au règlement de comptes pour le président d'honneur du Front national (FN). Dans le journal de bord hebdomadaire qu'il publie sur son site, Jean-Marie Le Pen accuse sa fille de "paranoïa".



Alors que la présidente du FN lui avait interdit mardi l'accès au siège du FN à Nanterre, où se déroulait une réunion du bureau politique du parti, Jean-Marie Le Pen a répondu, à sa manière, dans son 477e journal de bord vidéo : "Je pensais honnêtement que Marine Le Pen avait intégré la réalité des deux échecs qu'elle a subis mais qu'elle semble par paranoïa avoir transformés en succès, paraît-il, et que cette réflexion allait l'amener probablement à admettre au sein du bureau politique des débats qui n'avaient pas jusque-là eu l'occasion de se dérouler, malheureusement", avant d'ajouter "Eh bien, pas du tout! Marine Le Pen n'a pas changé d'opinion. Elle est toujours sûre d'elle-même et dominatrice et malgré les échecs, elle tient à ne surtout pas en discuter avec qui que ce soit".


► Marion Maréchal "s'est retirée sans qu'on sache très bien pourquoi", selon Jean-Marie Le Pen
Et après la fille, c'est au tour de sa petite-fille, Marion Maréchal Le Pen d'en prendre pour son grade. Le président d'honneur est revenu sur le refus de la jeune femme de briguer un nouveau mandat dans la Vaucluse : "C'est courage, fuyons !" a-t-il lancé au sujet de la décision de Marion Maréchal Le Pen. "L'un a menacé de partir (Florian Philippot). L'autre, qui était la plus populaire, s'est retirée sans qu'on sache très bien pourquoi, perdant d'ailleurs à cette occasion son siège, le siège de Carpentras, qui est passé à un autre parti", a conclu Jean-Marie Le Pen dans sa vidéo.
 
53 commentaires - Jean-Marie Le Pen accuse Marine Le Pen de "paranoïa"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]