Jean-Luc Mélenchon voulait la place de Jean Jaurès à l'Assemblée

Jean-Luc Mélenchon voulait la place de Jean Jaurès à l'Assemblée

Jean-Luc Mélenchon et son groupe La France insoumise le 4 juillet à l'Assemblée nationale.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 05 juillet 2017 à 17h24

Marcher sur les traces du "Grand Jaurès", c'est bien ce que veut Jean-Luc Mélenchon, fraîchement élu député de Marseille. Le 28 juin, lors de la réunion des présidents de groupes à l'Assemblée nationale, Jean-Luc Mélenchon a immédiatement annoncé la couleur : "ce que je veux, c'est m'asseoir à la place de Jaurès".

Une injonction qui aurait fait sourire tous ses collègues du palais Bourbon, rapporte le Canard enchaîné dans son édition du mercredi 5 juillet. Tous, sauf le président de l'Assemblée François de Rugy.



Selon le journal satirique, il sait que "depuis une semaine Mélenchon fait le siège de l'administration de l'Assemblée pour qu'elle identifie, grâce aux archives, la place occupée dans l'hémicycle par le célèbre socialiste". "Les archives ne permettent pas de définir les places précises où Jaurès a successivement siégé", aurait rétorqué François de Rugy, cité par Le Canard enchaîné. Et d'ironiser : "On a aussi cherché sans la trouver, la place de Robespierre".



L'Obs a mené l'enquête et retrouvé la place du député du Tarn à l'Assemblée, au moins entre 1893 et 1898. Jean Jaurès occupait le fauteuil 555 selon un document que l'hebdomadaire a pu consulter. "Un fauteuil 555 'historique' qui correspond aujourd'hui - la numérotation et le nombre de députés ont changé - aux sièges 487 ou 488... occupés respectivement par les députés LREM Nicolas Démoulin (Hérault) et Martine Wonner (Bas-Rhin)", détaille L'Obs. Voilà qui ne devrait pas plaire au disciple de Jean Jaurès.
 
505 commentaires - Jean-Luc Mélenchon voulait la place de Jean Jaurès à l'Assemblée
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]