Jean-Luc Mélenchon furieux contre la Une de "L'Obs" qui le grime en Robespierre

Jean-Luc Mélenchon furieux contre la Une de "L'Obs" qui le grime en Robespierre
Jean-Luc Mélenchon à Marseille, le 2 février 2019.

publié le jeudi 07 février 2019 à 21h21

Le leader insoumis a qualifié l'hebdomadaire de "poubelle macroniste" après la parution d'un dossier qui ne l'épargne guère.

La perruque blanche, la redingote et la cravate disent Robespierre. Mais le visage et les lunettes disent Jean-Luc Mélenchon.

Le leader de la France insoumise s'est insurgé contre la Une de L'Obs qui le grime en ce personnage controversé de la révolution française, et contre un "dossier à charge", rapporte jeudi 7 février L'Express.



L'hebdomadaire consacre en effet une dizaine de pages au député insoumis, qualifié de "révolutionnaire imaginaire", qui se verrait comme "l'incarnation du peuple et de la vertu".

"Le leader de la France insoumise cède à son intransigeance et à son lyrisme insurrectionnel, écrit l'hebdomadaire. Une stratégie qui le coupe d'une partie de son électorat progressiste". Et le magazine de revenir sur sa fascination pour le "gilet jaune" Éric Drouet, son soutien au régime vénézuélien ou encore ses assistants parlementaires européens.



De quoi déclencher la colère de Jean-Luc Mélenchon qui a répliqué sur son compte Twitter. "Naufrage de L'Obs. Il y a six mois, un rédac chef viré pour lèse-majesté Macron. Aujourd'hui, la 'Une' contre moi et dix pages à charge. L'Obs prend ses lecteurs pour du bétail macroniste. Le grand hebdo de la 2e gauche devient un pauvre bulletin officiel. Pathétique", a-t-il écrit.

Dans un second tweet, le député a insisté. "Pas un mot de soutien à Mediapart dans L'Obs. Rien sur la loi scélérate et la féroce répression des gilets jaunes. 10 pages contre moi faites de mensonge et ragots.L'Obs, hebdo poubelle macroniste", a-t-il écrit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.