Jean-Luc Mélenchon critique "Des paroles et des actes" mais confirme sa venue

Jean-Luc Mélenchon critique "Des paroles et des actes" mais confirme sa venue
Jean-Luc Mélenchon compare "Des paroles et des actes" à une "corrida où l'invité fait office de taureau promis au sacrifice"

Orange avec AFP, publié le jeudi 26 mai 2016 à 12h53

Ira? Ira pas? Jean-Luc Mélenchon a entretenu l'incertitude ces dernières heures quant à sa venue à l'émission politique de France 2 "Des paroles et des actes", programmée jeudi 26 mai. L'eurodéputé avait remis en question sa participation à ce qu'il a décrit sur sa page Facebook comme une "corrida où l'invité fait office de taureau promis au sacrifice".

"Pour y parvenir, le déroulé consiste à additionner des charges nommées 'débats' dont la bête ne connait pas la nature jusqu'au dernier moment" détaille t-il. Le fondateur du Parti de Gauche critique le format de l'émission et fustige l'absence de contradicteurs de premier rang : "Tout le monde a peur me dit la rédaction" a t-il écrit, avançant que Marion Maréchal Le Pen, Bruno Le Maire, Stéphane Le Foll, Michel Sapin ou encore Jean-Christophe Cambadélis ont refusé le débat.

Dans cette tribune publiée mercredi soir sur sa page officielle, Jean-Luc Mélenchon a ainsi remis en cause sa participation et lancé un "appel à candidature" face à la pénurie de contradicteurs. "Si vous êtes un dirigeant de droite intéressé pour venir débattre, je vous appelle à faire connaître votre candidature à 'France 2' pour venir débattre car la chaîne prétend que nul ne le veut". S'il se montre très critique vis à vis de l'émission, le candidat à la prochaine élection présidentielle n'en reste pas moins un habitué des joutes verbales sur le plateau de "DPDA". Sa dernière apparition remonte à décembre 2014, où il avait débattu aux côtés de Cécile Duflot et Benoît Hamon.


Au matin de l'émission d'aujourd'hui, qui sera diffusée ce soir à partir de 20h55, Mélenchon a mis fin au suspens. "J'irai à DPDA" a t-il écrit, en profitant pour railler la "pagaille" et la "buzzomanie qui font la loi" dans l'équipe de l'émission, sans mentionner les personnalités politiques qui l'accompagneront. En milieu de matinée, DPDA a dévoilé le nom des deux contradicteurs : la ministre du Logement Emmanuelle Cosse, et le maire Les Républicains de Tourcoing Gérard Darmanin.

Après avoir présenté mardi la méthode d'élaboration de son programme électoral, Jean-Luc Mélenchon procédera à un premier comptage de ses troupes le dimanche 5 juin lors d'un rassemblement place Stalingrad à Paris, en référence directe au lancement de sa campagne en 2011. Son entourage espère réunir autant de personnes qu'il y a cinq ans, soit environ 6.000.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.