Jean Castex, un "libéral en béton armé" selon Mélenchon

Jean Castex, un "libéral en béton armé" selon Mélenchon
Jean-Luc Mélechon, chef de file de la France insoumise (LFI) le 6 juin 2020 à Marseille

, publié le dimanche 05 juillet 2020 à 13h55

Le chef de file de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon a jugé "dangereux " dimanche de nommer Premier ministre un "libéral en béton armé" comme Jean Castex "dans une telle période d'effondrement de l'économie".

"Les gens criaient +Macron démission+ et pour finir c'est Edouard Philippe qui a démissionné", a lancé M. Mélenchon en clôture de l'Assemblée représentative de LFI à Paris.

"Nous ne comprenons pas pourquoi, puisque c'est la même politique qui va être poursuivie", a ajouté le tribun insoumis, selon qui cela dénote "une convenance personnelle du président".

Selon le patron des députés insoumis, "nous sommes en train de vivre une transition constitutionnelle où sous les apparences, les pleins pouvoirs sont transférés vers le président".

Quant à Jean Castex, il a jugé "dangereux", "dans une telle période de pandémie et d'effrondrement de l'économie", de mettre "à la tête de l'Etat un libéral en béton armé, qui croit que le marché va régler tous les problèmes".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.