Jean Castex : "Aucune polémique" entre Darmanin et Dupond-Moretti

Jean Castex : "Aucune polémique" entre Darmanin et Dupond-Moretti
Jean Castex, le 1er septembre 2020

, publié le mardi 01 septembre 2020 à 15h00

Les ministres de la Justice et de l'Intérieur ont adopté des positions divergentes quant à l'emploi du terme "d'ensauvagement".

Circulez, y a rien à voir. Le Premier ministre Jean Castex à appelé à "fermer le ban" sur la polémique entre son ministre de l'Intérieur et le garde des Sceaux autour de l'utilisation du mot "ensauvagement". "Fermez le ban: il n'y a aucune polémique", a t-il affirmé mardi 1er septembre, lors d'un déplacement à Chateauroux (Indre) à l'occasion de la rentrée scolaire.

"Le vrai sujet, en revanche, c'est bien celui de mobiliser face à la montée des violences et de l'insécurité", a-t-il répondu. "La question n'est pas les mots qu'on emploie pour qualifier le phénomène, mais les actions que l'on met et que l'on va mettre en place pour y faire face", a-t-il ajouté. "Le ministre de l'intérieur, comme l'ensemble du gouvernement, constate effectivement qu'il y a une montée du sentiment d'insécurité et je peux vous dire dire la totale mobilisation du gouvernement pour y faire face", a assuré le chef du gouvernement.

Sur Europe 1, le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti avait auparavant récusé "l'ensauvagement de la société" dénoncé par la droite et par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, et la ministre déléguée à la citoyenneté, Marlène Schiappa. "L'ensauvagement, c'est un mot qui (...) développe le sentiment d'insécurité", a-t-il estimé.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.