"Je suis partie marcher dans la nature" : Valérie Pécresse donne de ses nouvelles, trois semaines après sa défaite à la présidentielle

"Je suis partie marcher dans la nature" : Valérie Pécresse donne de ses nouvelles, trois semaines après sa défaite à la présidentielle
Valérie Pécresse.
A lire aussi

publié le vendredi 13 mai 2022 à 15h32

"En politique, soit on gagne, soit on apprend. On va dire que j'ai beaucoup appris", a expliqué face aux journalistes l'ex-candidate LR à la présidentielle Valérie Pécresse ce vendredi 13 mai.

Valérie Pécresse donne de ses nouvelles.

La candidate LR (Les Républicains) malheureuse à la présidentielle s'est exprimée ce vendredi 13 mai devant la presse, tout sourire. "J'ai repris mon souffle, voilà", s'est-elle réjouie. "Je suis partie marcher dans la nature, c'est ce qui ressource le mieux, je vous l'assure", a continué la présidente du Conseil régional d'Île-de-France.



Puis de répondre à un journaliste lui demandant si la période a été "dure" : "Vous savez, en politique, soit on gagne, soit on apprend. On va dire que j'ai beaucoup appris." "Je suis à fond, je me projette dans l'avenir", a-t-elle ajouté.

Appel aux dons

Valérie Pécresse n'avait obtenu que 4,78% des voix au premier tour de la présidentielle, sous les 5% nécessaires pour obtenir un remboursement de ses frais de campagne pour lesquels elle s'est "endettée personnellement à hauteur de cinq millions d'euros". Début mai, Christian Jacob, le président du parti LR, assurait que l'ex-candidate a récolté "à peu près 2,5 millions de dons".

"Le parti va apporter huit millions d'euros sur une campagne qui en avait coûté 15 millions", a-t-il également précisé, jugeant que cet appel aux dons de la candidate avait été "compris de beaucoup de Français". L'ex-candidate LR avait relancé cet appel début mai, en invoquant "ceux qui partagent (ses) convictions" mais aussi ceux qui, "par peur des extrêmes ont choisi le vote utile dès le premier tour".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.