"Je suis du monde d'avant" : Nicolas Sarkozy exclut l'hypothèse d'un retour en politique

"Je suis du monde d'avant" : Nicolas Sarkozy exclut l'hypothèse d'un retour en politique
Nicolas Sarkozy, en septembre 2019, à Paris

, publié le jeudi 10 septembre 2020 à 21h30

Invité de l'émission Quotidien, l'ancien chef de l'Etat a répété que la vie politique quotidienne était "derrière lui".

"Cette période est derrière moi". Toujours en promotion de son livre "Le temps des tempêtes", Nicolas Sarkozy a affirmé jeudi 10 septembre qu'il ne ferait "plus de politique quotidienne, partisane", ajoutant que cette période de sa vie était derrière lui, alors que certains à droite ont évoqué un hypothétique retour.

"Cette période de ma vie est derrière moi.

J'ai tout fait pour construire cela, mais la vie politique quotidienne, partisane, je n'en ferai plus, je ne suis plus un enjeu de ce côté-là", a assuré l'ancien président de la République sur TMC, à une question sur son éventuel retour en politique.



Le député LR de l'Yonne Guillaume Larrivé avait estimé mercredi que Nicolas Sarkozy, 65 ans, pourrait "être une hypothèse" pour représenter la droite lors de la bataille présidentielle en 2022. "Je suis du monde d'avant, avec des valeurs, du courage, de l'énergie, des rêves", a souligné l'ancien chef de l'Etat (2007-2012), regrettant "l'horizontalité" du monde d'aujourd'hui. Mais "il n'y a rien qui se démode plus que le nouveau monde".

A la question 'qu'est-ce qu'un bon président?', l'ancien chef de l'Etat a répondu: "un combattant". Et "un mauvais?". "Un normal", a-t-il ajouté, dans un énième tacle à son successeur à l'Elysée François Hollande.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.