ALERTE INFO
21:27 Array

"Je ne serai pas candidate en 2022", assure Marion Maréchal

"Je ne serai pas candidate en 2022", assure Marion Maréchal
Marion Maréchal, le 4 février 2020 à Rome.

, publié le mercredi 09 décembre 2020 à 10h02

Si elle assure mercredi matin sur RTL qu'elle ne se présentera pas à l'élection présidentielle de 2022, la nièce de Marine Le Pen explique néanmoins qu'elle ne s'est "jamais interdit de refaire de la politique". 

Marion Maréchal a lancé mardi 8 décembre mardi 8 décembre un centre de réflexion pour "alimenter le débat public" à l'approche de la présidentielle, le Centre d'analyse et de prospective (CAP), attaché à l'Issep, l'école de sciences politiques qu'elle dirige à Lyon. "L'idée c'est d'aller au-delà de la formation et pouvoir aller sur le terrain du débat public et porter un certain nombre de propositions et de solutions qui sont aujourd'hui absentes du débat public", a-t-elle détaillé mercredi matin au micro de RTL




Ce nom "CAP", "n'est pas anodin, puisqu'il s'agit, je l'espère, de dégager une ligne directrice pour la France de 2030 d'une certaine manière", a précisé l'ancienne député du FN. Est-ce une façon de préparer son retour en politique ? "Je ne serai pas candidate en 2022", a assuré l'ancienne élue du Vaucluse, qui s'est éloignée du parti de sa tante, Marine Le Pen, depuis la présidentielle de 2017.

"Je ne me suis jamais interdit de refaire de la politique, mais je ne savais pas où et quand et je n'allais pas donner d'agenda alors que je n'en ai pas", a-t-elle néanmoins ajouté. "En revanche ce qui est sûr c'est qu'avec le CAP, j'ai envie aujourd'hui de revenir dans le débat public", a-t-elle insisté, tout en précisant qu'elle "n'était pas au service d'un parti", que ce soit le Rassemblement national ou un autre. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.