"Je m'étonne d'être encore au Parti socialiste", confie Jean-Marie Le Guen

"Je m'étonne d'être encore au Parti socialiste", confie Jean-Marie Le Guen
Jean-Marie Le Guen le 31 janvier 2017 à Paris.

Orange avec AFP, publié le lundi 14 août 2017 à 18h40

Dès août dernier, il évoquait la "mort programmée" du Parti socialiste. Et pourtant, près d'un an plus tard, Jean-Marie Le Guen fait toujours partie du PS, à son plus grand étonnement, selon ses propres termes, relayés par Le Figaro lundi 14 août.

Ancien secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement, aujourd'hui reconverti comme conseiller dans un grand groupe de courtage, Jean-Marie Le Guen ne peut pas se résoudre à quitter le parti dans lequel il a milité pendant 40 ans.

"Je m'étonne moi-même d'être encore au Parti socialiste. Formellement, je fais toujours partie des instances dirigeantes et je n'ai pas encore décidé de rendre ma carte", a-t-il déclaré au Figaro.


Vallsiste et membre du Pôle des réformateurs, il avait pourtant eu des mots très durs contre son camp. Ainsi, le 31 août 2016, il avait déclaré que "Je pense que pour partie, il (le PS, ndlr) est déjà mort, si vous voulez. Bon. Il faut créer une nouvelle structure, d'un parti progressiste, républicain, qui soit en phase avec les besoins du pays."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU