Jacob (LR) juge "totalement ridicule" de Limiter le nombre de mandats dans le temps

Jacob (LR) juge "totalement ridicule" de Limiter le nombre de mandats dans le temps

Le chef de file du groupe des députés LR, Christian Jacob, s'exprime lors d'une session parlementaire à l'Assemblée, le 28 juin 2017

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 14 janvier 2018 à 14h35

La patron des députés Les Républicains Christian Jacob a jugé dimanche qu'il serait "totalement ridicule" et "démagogique" de limiter le nombre des mandats dans le temps dans la prochaine réforme constitutionnelle.

"C'est totalement ridicule, c'est de la démagogie", a protesté M. Jacob, invité de "Dimanche en politique" sur France 3. 

"J'en suis à mon sixième mandat (de député) et je n'ai pas à m'excuser que les gens me fassent confiance sur mon territoire s'ils estiment que je fais correctement mon travail", a-t-il ajouté.

Durant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait promis d'instaurer "le non-cumul des mandats dans le temps": "on ne pourra exercer plus de trois mandats identiques successifs", avait-il inscrit dans son programme. 

Cette mesure pourrait faire partie de la réforme de la Constitution attendue au printemps, qui devrait également prévoir une réduction du nombre de parlementaires. 

"Réduire le nombre de parlementaires, nous n'avons jamais eu d'objections là-dessus. Simplement, ce que l'on dit, c'est attention jusqu'où on met le curseur", a prévenu M. Jacob.

"On ne peut pas réduire le nombre de parlementaires et mettre la proportionnelle en même temps", a-t-il poursuivi.

"Il faut faire attention à ce que tous les territoires soient représentés et qu'on ne regarde pas encore une fois la France uniquement à l'aune des grandes métropoles", a-t-il insisté en plaidant pour que "le mode de fonctionnement de l'Assemblée, le droit d'exercice du droit d'amendement, du droit de contrôle" soient "renforcés aussi".

"J'ai l'impression que l'Assemblée nationale, le Parlement d'une manière générale, est considéré par le président de la République comme un mal nécessaire", a déploré M. Jacob.

 
141 commentaires - Jacob (LR) juge "totalement ridicule" de Limiter le nombre de mandats dans le temps
  • c'est normal qu'il soit contre, il n'a jamais rien fait d'autre, quelques apparitions tonitruantes à l'assemblée, et des ronds de jambes devant les caméras de la salle des colonnes, ça paye bien et la retraite sera bonne, alors il faut que cela continue.

    espérons que Macron tiendra ses promesses, et que les vieux briscards seront obligés de se reconvertir, pas de soucis pour eux.

  • Ce qu'il faudrait pour nos Elus et dirigeants, c'est un permis à points. Au hasard: 12 points! Et une grille d'infractions avec comme sanction des retraits de points allant de 1 à 3 par incartade ou manquement aux règles de la République. On pourrait lister- la promesse non tenue, la fraude fiscale, la phobie administrative, l'incompétence notoire, la corruption passive ou active, l'abus de pouvoir, le délit d'initié, le recours aux emplois fictifs ou de proches, la complaisance avec les lobbys, le cumul de mandats, le mépris de la laïcité,...
    Le fait d'avoir fait l'Ena, ne donne droit qu'à 9 points. Les élèves de cette école ont déjà fait tellement de dégâts depuis des années!

  • vous commettez une réelle erreur M. Jacob !! il en faut 2 à 3 maximum!

    nous sommes en démocratie, c'est aux électeurs de choisir au moment des élections

  • M. Jacob c'est tellement facile de pérorer pendant que vos ouvriers et employés cultivent vos terres pour que vous puissiez toucher la PAC et faire de la politique uniquement pour l'argent de poche

  • a la place de macron avec moi ce serait 2 mandats apres dehors nul n'est indispensable n'en deplaise a ce mr jacob les cimetieres sont remplis d'indispensables

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]