"J'en ai marre" : le ras-le-bol d'une ministre "sous-utilisée"

"J'en ai marre" : le ras-le-bol d'une ministre "sous-utilisée"©Wochit

6Medias, publié le dimanche 10 février 2019 à 10h30

Dans le JDD de ce 10 février, on apprend qu'Agnès Buzyn est pressée par l'exécutif d'être "plus visible et plus audible", selon les mots du journal.

"Sa stratégie de transformation du système de santé est passée quasiment inaperçue", écrit même l'hebdomadaire. La ministre de la Santé, de son côté, déplore que "pendant la première année [du quinquennat], la partie sociale n'a pas été assez incarnée".

Cependant, dans le JDD, un proche d'Emmanuel Macron prête à Agnès Buzyn "un profil rassurant", "l'oeil bienveillant du médecin expérimenté". "Pour l'instant, on la sous-utilise. Personne ne lui a donné l'audace de sortir de son domaine", ajoute la même source. La ministre ne dit pas autre chose. "J'en ai marre qu'on me cantonne à mon champ de compétence. Je veux bien parler tous les jours de la grippe et des urgences, mais je suis engagée sur tous les sujets", déclare-t-elle au journal. Et Agnès Buzyn d'analyser : "Ce qui a manqué à nos réformes, c'est que les Français n'ont pas vu de projet de société. On a besoin d'un récit collectif."

Dès lors, la médecin de formation semble prête à amorcer un changement. "Je veux pouvoir m'autoriser à parler de tout", déclare-t-elle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.