"J'ai vu un homme blessé, un homme qui était déterminé à se battre", estime Hugues Renson, député LREM

"J'ai vu un homme blessé, un homme qui était déterminé à se battre", estime Hugues Renson, député LREM©HANDOUT / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le vendredi 23 mars 2018 à 10h47

Nicolas Sarkozy, mis en examen dans l'affaire du supposé financement libyen de sa campagne de 2007, s'est défendu jeudi 22 mars dans une interview au journal de 20 heures de TF1. L'ancien chef de l'Etat a affirmé qu'il n'avait jamais "trahi la confiance des Français" et a critiqué le contrôle judiciaire auquel il était soumis. "Je ferai triompher mon honneur", a-t-il lancé. Il a dénoncé le "clan Kadhafi" et sa "bande d'assassins".

Le droit à la "présomption d'innocence"

"J'ai vu un homme blessé, un homme qui était déterminé à se battre et à apporter la preuve que les accusations gravissimes dont il fait l'objet sont sans fondement", a réagi Hugues Renson, député LREM de Paris et vice-président de l'Assemblée nationale sur franceinfo vendredi 23 mars.

"Il ne m'…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - "J'ai vu un homme blessé, un homme qui était déterminé à se battre", estime Hugues Renson, député LREM
  • Moi, j'ai vu un homme cerné qui sent que la fin est proche..

  • L'avis d'un député parisien ça vaut QUOI ? moi je vois un sanglier pris au ferme qui lutte contre sa fin prochaine , normal il a fait tant de mal dans les cultures il ne faut pas qu'il en réchappe

    pourquoi sa fin prochaine du bidon en tout cas lui n'a jamais fait de mal aux retraités vous le détesté vous vivez dans les citées??

  • avatar
    Dame-Hermeline  (privé) -

    Un homme blessé... Ah non ! On ne va pas encore essayer de nos le faire passer pour ne blanche colombe, en plus. Pitié, n'en jetez plus, la cour est pleine ! Marre de cette impunité des politicards de tout poil et de tout crin. On va faire semblant de juger et puis ça va, comme d'hab, se terminer par un non-lieu, on parie ? Passez-moi le Primpéran...

    Si il passe encore une fois au travers je refuse d'écrire le mot JUSTICE

    avatar
    Dame-Hermeline  (privé) -

    Bine d'accord avec vous : déjà que c'est presque devenu une grossièreté mais là, ce mot deviendrait quelque chose entre une impropriété et un non-sens.

    moi je vois un homme blessant ... une insulte à notre démocratie.

    avatar
    Dame-Hermeline  (privé) -

    Entièrement d'accord avec vous, Caton.

  • Ce député LREM, n'est au courant de rien !!!!!!, sur SARKOSY, ...et il fait de la politique !!!!!!!!