"J'ai décidé et c'est comme ça que ça se passe" : la pique d'Edouard Philippe aux Républicains

"J'ai décidé et c'est comme ça que ça se passe" : la pique d'Edouard Philippe aux Républicains
Le Premier ministre Edouard Philippe, le 29 avril à l'Assemblée nationale.

, publié le jeudi 30 avril 2020 à 10h24

Alors que le chef de file des députés Les Républicains Damien Abad lui reprochait le manque de clarté sur l'ouverture des cafés et des restaurants, le Premier ministre l'a recadré en lui rappelant que son groupe s'était largement abstenu lors du vote sur le plan de déconfinement.

Au lendemain de la présentation de son plan de déconfinement à partir du 11 mai, votée dans la foulée par les députés, Edouard Philippe était de nouveau à l'Assemblée nationale mercredi 29 avril pour la séance de questions au gouvernement. L'occasion pour le Premier ministre de revenir sur plusieurs sujets, comme la réouverture des écoles ou la montée en puissance sur les tests.




Interpellé par le président du groupe Les Républicains Damien Abad sur l'incertitude du retour à l'activité des cafés et restaurants, le chef du gouvernement lui a répondu que "la réouverture serait déterminée le 31 mai, pour rentrer en vigueur peut être le 2 juin".

"Pourquoi nous considérons qu'il faut se poser cette question dans la prochaine marche? Parce que nous voulons vérifier que les mesures prises au moment du déconfinement permettent de maîtriser la circulation du virus.

C'est une approche prudente", a-t-il détaillé. 

"Vous avez hier dans une intervention remarquable indiqué que gouverner c'était décider... avant que la majorité de votre groupe ne préfère s'abstenir. J'ai donc décidé, et c'est comme ça que ça se passe", a conclu Edouard Philippe, dans un sourire.

En effet, parmi les 104 élus rattachés au groupe Les Républicains, l'ancien parti du Premier ministre, 67 se sont abstenus, 24 ont voté contre et 11 pour. Mais avec 368 votes pour, et 100 votes contre, la stratégie de déconfinement a largement été adoptée par les députés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.